Connexion utilisateur

Eglise verte

L’écologie est en fait un sujet éminemment spirituel. La question est de savoir si nos choix de vie, avec leurs réalisations et leur empreinte écologique, contribueront au bien-être des autres créatures, ou s’ils leur causeront des souffrances supplémentaires.
Nous sommes invités à nous mettre en adéquation avec nos convictions et à rendre nos vies plus conformes à l’Evangile (Jésus-Christ n’a cessé de prôner la sobriété)

Le label Église verte s’adresse aux communautés chrétiennes*
qui veulent s’engager pour le soin de la création : paroisses, Églises locales
et aussi œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens.
Pour en savoir plus sur cette démarche : www.egliseverte.org

                                           *********
Nous adhérons à ce projet depuis janvier 2019, et nous en sommes actuellement au stade "Lis des champs"
                                          **********

Etant entendu qu’une Eglise, c’est un ensemble de personnes : il n’est donc pas question de faire des choses au niveau de la paroisse, et rien chez nous…
Un projet concret dans l'immédiat : lancer chaque mois un "défi", en choisissant un petit geste simple mais bénéfique pour avancer vers un développement durable...

Défi n° 7 (juin 2021) :

 A la suite du culte "Egise verte",quelques "idées vertes" présentées par le groupe KT.

Beaucoup de celles-ci tournent autour des emballages à usage unique en plastique et comment les remplacer par des produits durables.
Aussi le défi qui vous est proposé est de trouver dans votre cuisine ou salle de bain un produit sous emballage plastique que vous allez remplacer par une alternative durable.

De vos yaourts aux sacs de course, en passant par les boissons ou les produits pour la douche le choix ne manque pas...

 

Défi n° 6 (mai 2021) :

Avec l’école biblique, nous vous proposons ce défi :

Eteignez et débranchez vos appareils électriques quand vous ne les utilisez pas.

Quand vous éteignez complètement vos appareils électriques, c’est non seulement bénéfique pour les appareils, mais aussi pour la planète. Les appareils simplement mis en veille représentent en moyenne environ 10 % de la consommation d’électricité.
L’idéal est aussi de débrancher les chargeurs (téléphones portables, ordinateurs portables, etc.) quand vous ne les utilisez pas. C’est un geste vert qui est aussi bon pour votre portefeuille. Selon plusieurs études, on peut économiser jusqu’à 100 € par an rien qu’en éteignant complètement les appareils électriques quand ils ne sont pas utilisés.

 

Défi n° 5 (avril 2021) :

Essayez d’acheter vos produits électroniques sur le réseau du reconditionné!
Si un appareil électronique tombe en panne ce mois, ne pas le racheter neuf, mais reconditionné.

 Pour éviter d’assécher les terres rares (cuivre, manganèse..) de certaines régions du monde , et de limiter notre empreinte carbone (pour une étude poussée sur le sujet, RDV ici), le marché du re-conditionné nous permet de concilier notre besoin d’acheter  par exemple une console de jeu neuve et dernière génération et notre sentiment de malaise face à ce genre d’achat totalement inconscient sur l’impact environnemental de notre Terre, allez faire un tour sur backmarket, ce site est génial , et de plus en plus de personnes achètent d’occasion !

Défi n° 4 (mars 2021) :

Vider sa boîte mail !
Bien que les données scientifiques soient encore trop minces pour avoir un consensus, il semble que nos activités numériques , qu’elles soient professionnelles et/ou personnelles, génèrent une empreinte carbone significative, puisque nous approchons les 10% de la pollution carbone totale, vous pouvez vous documenter sur ce sujet, lisez cet article de Ouest France qui date de 2018, il est donc à craindre que l’empreinte carbone ait crû depuis.

Un geste simple pour limiter son empreinte carbone individuelle, c’est de « vider » sa boîte une fois par mois.
C’est un geste en faveur de l’environnement et qui ne coûte que quelques minutes
mais puisque les individus sont un tout et que ce sont les ruisseaux qui font les rivières et les rivières qui font les fleuves, faisons-le !

Défi n° 3 (février 2021) :

Nos éponges classiques sont issues de produits pétroliers et contiennent plusieurs additifs chimiques. À l’usage elles abritent des microbes en tout genre. Leur production nécessite des procédés très énergivores et l’utilisation de ressources fossiles.

Les éponges zéro-déchet sont là pour les remplacer et sont à fabriquer soi-même : le tawashi pour laver  (il vous faut juste de vieux T-shirts ou de vieux collants) et la gratounette (tricotée avec une pelote de sisal) pour frotter et décrasser sans rien abîmer, même les revêtements anti-adhésifs !

(tutos conseillés         www.meliecoop.fr/tutos/tawashi/ et www.meliecoop.fr/tutos/gratounette/)

Vous pouvez faire votre vaisselle avec, mais aussi votre ménage, cuisine et salle de bain.
Dès qu’ils sont sales, lavez-les en machine entre 30 et 60°C (dans un filet de lavage pour la gratounette).
Le sisal est une fibre naturelle, biodégradable. Ce qui veut dire qu’une fois usée, la gratounette est compostable, et le tawashi aussi s’il est en matière naturelle

Vous pouvez également réserver un Tawashi pour vous laver, il remplace agréablement le gant de toilette. Une gratounette peut aussi servir en tant que gant de gommage pour avoir la peau toute douce.

Défi n° 2 (janvier 2021) :

En janvier , nous vous proposons d’économiser l’eau gaspillée à chaque douche en attendant qu’elle soit chaude.

Il suffit d’un seau et l’eau récoltée peut servir selon les saisons, dans les toilettes en hiver ou à arroser les plantes en été.
On peut aussi s’en servir dans la salle de bain pour la toilette ou dans la cuisine pour rincer les légumes .

Défi n° 1 (décembre 2020) :

 

Pour ce mois de décembre, le comité de l’Eglise verte vous propose un défi à faire en famille : le goûter zéro déchet.

Vous aurez besoin pour cela d’une gourde, d’une boîte réutilisable et d’un petit mouchoir en tissus à utiliser comme serviette.

Après les possibilités sont infinies :

  • une part de gâteau au yaourt fait maison
  • du pain et du chocolat
  • des fruits secs : amandes, noisettes, noix, cacahouètes, raisins, figues, abricots….
  • des cookies ou biscuits maisons
  • un fruit facile à manger (pommes, bananes, mandarine) ou un fruit découpé
  • plusieurs de ces idées en même temps

         L’objectif est de réduire ses déchets tout en se faisant plaisir !

Pour des idées de recettes, cliquez ici !

Nous vous invitons aussi à envoyer sur le à abm.raksha@wanadoo.fr des photos de vos goûters du mois de décembre ainsi que vos recettes préférées.